Arima Reina

Depuis l'apparition de la photographie, les artistes ont repensé la peinture. C'est poussée par cette réflexion que Reina Arima nourrit sa production.

 

Pour Reina, la toile est l'occasion d'exprimer les sentiments qui l'habitent. Ses √©motions sont synth√©tis√©es dans son imaginaire √† travers un objet qu'elle offre √† voir au spectateur. Le but √©tant de cr√©er une exp√©rience intime o√Ļ le public serait confront√© √† sa propre interpr√©tation de l'objet.

Ses oeuvres ne sont pas la restitution brute de la réalité, sa composition ne répond pas aux lois de la physique, l'artiste met simplement en scène son subconscient.

 

Originaire de Tokyo, Reina Arima a toujours aim√© s'√©vader de la ville pour se r√©fugier pr√®s du littoral. Face √† la plage, elle prend plaisir √† contempler le ciel et l’oc√©an qui s’√©tend √† perte de vue. Bien qu’immense, l’√©tendue de cet horizon semble √™tre envelopp√©e par les terres qui l’entourent.

Pour l’artiste, l’horizon et les vastes espaces sont au cŇďur de sa pratique. Dans ses Ňďuvres, ce sentiment d’√©vasion est mat√©rialis√© par les avions et les bateaux.

 

Apr√®s avoir fr√©quent√© les classes pr√©paratoires, Reina suit une formation √† l'Universit√© d'Art de Musashino. Puis elle entre dans la prestigieuse Universit√© des Arts de Tokyo. 

Durant son master, elle red√©couvre le charme de la peinture et prend conscience qu'elle a pris une importance primordiale dans sa pratique. 

 

Depuis son enfance, l’artiste a v√©cu diff√©rents traumatismes qu’elle va associer √† des objets ou des espaces. Avec les ann√©es, ces √©l√©ments forment une collection qui guide sa production.

 

A travers ses Ňďuvres, l’artiste sublime ses cicatrices. La cr√©ation est pour elle le moyen de faire une th√©rapie de ces cauchemars qui habitaient sa vie.

Elle souhaite cr√©er un moment vague, ambigu telle cette fronti√®re entre l'oc√©an et le ciel, ou encore le moment pr√©cis o√Ļ l’on ne peut pas discerner la direction d’un avion dans les airs ou d’un bateau sur la mer. Ces moments semblables au « spleen », elle essaie de les restituer dans ses compositions.

 

Reina se reconna√ģt dans le mot "espace" et ses diff√©rents sens tels que "univers", "espaces vides" ou encore "interstices". Le c√©l√®bre physicien Newton avait d√©fini l'espace comme infini. C'est cette d√©finition que Reina veut faire apparaitre dans son univers artistique.

 

Expositions :
2021